Santé: 5 dictons qui disent vrai!

Publié le 29 Avril 2015

Santé: 5 dictons qui disent vrai!

Par Johanna Amselem le 26 février 2015

Transmis de génération en génération, les proverbes sur al santé nous paraissent souvent dépassés. Et pourtant! Une nutritionniste donne les raisons d'y croire.

1/Une pomme chaque matin éloigne le médecin

La pomme est un fruit idéal. Elle est une bonne source d’antioxydants qui réduisent le risque de développer une maladie cardio-vasculaire et certains cancers. La pomme est aussi riche en vitamine C. "Pour en avoir les bienfaits, il faut manger la peau et donc préférer les pommes bio pour éviter les pesticides précise Florence Foucaut. Et privilégiez la pomme crue! Quand elle est cuite, l’apport en vitamine C et en antioxydants est divisé par deux et la cuisson détruit les fibres du fruit". Enfin, la pectine de la pomme diminue l’absorption du cholestérol et agit comme un coupe-faim avec son effet rassasiant.

2/Du hareng dans le pays, le docteur s’ennuie

Poisson gras, le hareng est riche en vitamines D, A, B12 et B9! Il est un allié de la minéralisation osseuse. Comme tous les poissons gras, il fournit beaucoup d’oméga 3 qui protègent contre les maladies cardiovasculaires. Ces acides gras permettent aussi de réduire l’évolution de l’arthrite et aiderait à se protéger de la maladie d’Alzheimer. Ce poisson est aussi riche en protéines de très bonne qualité et en lipides. Toutefois, "sa teneur très importante en sodium limite sa consommation, pour ceux qui doivent éviter de manger trop salé. Par exemple, une portion de 100g apporte 2g de sel par jour", préconise Florence Foucaut.

3/Dieu a fait l’aliment, le diable l’assaisonnement

Dans l’alimentation, il faut se méfier de l’assaisonnement, en l’occurrence le sel dont la consommation doit être limitée. Les dernières recommandations officielles du programme nutritionnel santé préconisent 6g de sel par jour, tandis que l’OMS (Organisation mondiale de la santé) souhaiterait baisser ce chiffre à 5g. Trop de sel favorise l’hypertension artérielle et l’apparition de maladies cardiovasculaires. Tant que possible, mieux vaut privilégier les assaisonnements fait maison. "Attention à une consommation excessive de poivre et de vinaigre avertit Florence Foucaut. Ils peuvent irriter la muqueuse digestive et entraîner des problèmes gastriques chez les personnes sensibles".

4/L’ail est à la santé ce que le parfum est à la rose

L’ail est un aliment santé composée d’une molécule essentielle: l’allicine. "C’est ce composé souffré qui apporte les bienfaits à l’ail mais peut aussi provoquer des perturbations digestives chez les personnes sensibles". Riche en antioxydants, l’ail ralentit le processus de vieillissement et protége des maladies cardio-vasculaires et de certains cancers. Aliment hypocholestérolémiant et hypertenseur, l’ail fluidifie le sang et ralentit ainsi la formation de caillots. Son effet bactéricide renforce les défenses immunitaires. Mieux vaut privilégier une consommation crue, par exemple en assaisonnement, car la protéine est détruite à la chaleur.

5/Manger comme un roi le matin, comme un prince le midi et comme un pauvre le soir

Vrai.
Ce dicton a tout dit! Le petit-déjeuner doit représenter 25% des apports journaliers, le repas du midi 40% et le dîner 35%. "Le petit-déjeuner doit représenter presque la moitié du repas du midi car après le jeûne nocturne de plusieurs heures, le corps a besoin de reprendre des forces pour affronter la journée", précise Florence Foucaut. Quant au déjeuner, c'est un repas complet. Le repas du soir doit être léger afin de favoriser l’endormissement.

Avec les conseils de Florence Foucaut, diététicienne, nutritionniste membre de l'AFDN (Association française des diéteticiens nutritionnistes).

Rédigé par jloudan

Publié dans #Forme et Nature

Commenter cet article