La technologie, cure de jouvence pour les seniors

Publié le 3 Septembre 2015

Santé mentaleUne étude souligne que les seniors qui utilisent régulièrement smartphones et ordinateurs ont des capacités cognitives supérieures à ceux qui ne s'en servent pas.

L'exercice de «l'ordinateur» peut être frustrant pour les aînés, et pourtant la patience semble être récompensée: le magazine américain Quartz consacre un article aux probables effets bénéfiques de la technologie sur la santé mentale des séniors.

L'article se base sur une nouvelle étude publiée dans le journal scientifique Intelligence. Celle-ci estime que l'usage d'ordinateurs et de téléphones portables pourrait expliquer le fait que les capacités cognitives des personnes âgées semblent décliner bien plus tard que par le passé.

Tout en contrôlant d'autres facteurs (comme l'éducation reçue ou encore l'état de santé général), il apparaît que le déclin des capacités cognitives des seniors d'aujourd'hui arrive 4 à 8 ans plus tard que le déclin mesuré sur un groupe d'âge similaire il y a dix ans.

52 ans en 2006 ou 60 ans en 2012: mêmes résultats

Pour arriver à cette conclusion, les chercheurs se sont basés sur des groupes de personnes âgées de 50 ans ou plus, en Angleterre et en Allemagne. 2000 personnes ont été testées en 2006, et 3000 en 2012.

Au-delà des seuls tests de QI (dont on sait qu'il est en constante augmentation au fil des décennies grâce à l'évolution des soins, de notre alimentation et de nos activités), les personnes âgées de plus de 60 ans en 2012 ont obtenu de bien meilleurs résultats lors de tests cognitifs (par exemple, citer un maximum de noms d'animaux en une minute ou se souvenir de certaines données) que les personnes âgées de plus de 60 ans en 2006.

«Dans de nombreux cas, les gens de 52 ans en 2006 avaient les mêmes scores que ceux de 60 ans en 2012. Leur niveau d'éducation n'avait pas tellement changé, mais nous pouvions voir que leur usage d'ordinateurs et de téléphones portables avait évolué».

Certes, il ne s'agit que d'une corrélation, mais l'équipe de chercheurs estime que le lien pourrait être avéré: «Les défis que pose la technologie sont complexes et gratifiants, ils aident à booster les capacités cognitives». (Newsnet)

Rédigé par jloudan

Publié dans #Actualité

Commenter cet article